ויקי שונברג

Vicky Schonberg / ויקי שונברג
סרף בצרפתית בהנחיית ויקי, בביתה של שרון בתל-אביב,
Surf en Francais animée par Vicky chez Sharon à Tel Aviv 14.3.2018. 

Ce soir-là nous sommes montées très très haut pour discuter ensemble de la pudeur, de l’impudeur, de la nudité…

Sharon, notre hôtesse, a ouvert la soirée en versant un verre de vin à chacun et en évoquant l’art et la pudeur ou comment Manet avec l’Olympiade et Courbet avec l’Origine du monde avaient fait scandale – est-ce qu’aujourd’hui ces peintures nous semblent-elles toujours aussi scandaleuses … ?

Ilan a presque touché le firmament (!) en nous lisant un texte sur la création de l’Homme dans la Genèse avec apartés et disgressions savoureuses ; je ne résiste pas à ajouter le commentaire de Delphine Horvilleur (https://www.franceculture.fr/emissions/les-racines-du-ciel/le-feminin-et-de-la-pudeur-dans-le-judaisme-avec-delphine-horvilleur-0). Ania nous a lu un texte de J.J Rousseau sur la pudeur suivie par Patty avec Jean qui rit (journal édité à Paris au début du XXe S.) qui tentait de faire le tri entre pudeur et pudibonderie, et où on voyait que la femme était souvent mise au pilori. Puis le XVIIIe S. est revenu avec Clairette et Montesquieu.

Allegra nous a remis au XXème siècle avec Eliette Abecassis mais avec un titre d’un autre temps « La Répudiée » sur la pudeur et la honte.

Hélène nous a rappelé qu’il n’y a pas si longtemps le code pénal condamnait les ébats vus d’une fenêtre… Lydie a exploré les limites de la pudeur en lisant les paroles de la chanson de Jennifer…

Enfin, Claire a conclu par un extrait d’un monologue de Marc Favreau dit Sol où on découvre la pudeur du clown-acteur qui choisit de se cacher derrière un masque pour s’exprimer… En nous promenant d’un siècle et d’une civilisation à l’autre, nous avons mesuré la relativité de la pudeur…